Bénin : lancement de deux clubs d’investissements

Bénin lancement de deux clubs d’investissementsM. Edoh Kossi Amenouvé, directeur général de la bourse régionale des valeurs immobilières (BRVM) de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), a procédé, le week-end dernier, au lancement des deux premiers clubs d’investissements du Bénin : « Gbèna Investment Club » et « Cica Club d’investissement ». Le premier regroupe essentiellement des jeunes tandis que le second rassemble les experts comptables. Leur naissance ferait suite à celle de Terranga du Sénégal. A croire le directeur de la BRVM, l’UEMOA compte désormais trois de ces structures au total. Leurs objectifs sont de « contribuer à améliorer la culture boursière de la population et permettre à tout citoyen d’y trouver une source d’idées d’investissements susceptibles d’être mises en œuvre dans son portefeuille personnel », a expliqué M. Edoh. A l’image de son confrère, la directrice de l’antenne nationale de la bourse, Pauline Atioukpè, est revenue sur le concept du « club d’investissement » lors de son intervention lors dudit week-end. Selon elle, ce dernier est, en effet, un regroupement d’une trentaine de personne au plus avec une durée de vie de 10 ans. Ce cadre permet à chaque membre de se familiariser avec le marché boursier afin d’avoir à terme un portefeuille individuel, a-t-elle ajouté.

Pour joindre l’utile à l’agréable, une source officielle a rapporté qu’une campagne de communication sur la promotion de la bancarisation ainsi que l’utilisation des moyens de paiement scripturaux dans l’espace de l’Union suit son cours. Initiée par la Banque Centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), elle aurait pour but d’ « amener un grand nombre de béninois à déposer leurs avoirs dans les banques ». Ce tour d’horizon fait, on peut présentement conclure que le Bénin est fortement mobilisé sur les questions d’investissement et de bancarisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.