Cameroun : Une nouvelle opportunité à Herakles Farms

GP04BY4.greenpeace.herkales.nursery.568Un terrain d’environ vingt mille hectares dans le Sud-ouest du Cameroun a été concédé par décret présidentiel à la société Sithe Global Sustainaible Oil Cameroon Ltd. Filiale de Herakles Farms,ce groupe aura pour tâche, sur une période de trois ans, de créer une palmeraie.

Il s’agit d’une plantation de palmiers qui nécessitera pour sa réalisation 538,2 millions de dollars. Celle-ci devra permettre au Cameroun d’accroître sa production en matière d’huile de palme et contribuer par la même occasion au développement économique du pays, générant de l’emploi  pour une population en quête de travail.

En effet, le Cameroun est un pays en proie à de nombreux phénomènes sociaux comme le chômage, surtout des jeunes. Cette situation favorise la fuite non seulement des cerveaux, mais également de la main d’œuvre vers d’autres pays en quête de meilleures conditions de vie.

Ainsi, en concédant son terrain à la filiale de l’américaine Herakle, le Cameroun entend tirer profit en vue de satisfaire certains de ses besoins sur le plan national. Selon une source officielle,l’Etat camerounais s’est réservé le droit de résilier ladite concession si l’exploitation du terrain n’a pas été effective à l’expiration du délai des trois années susvisées.

En clair, la société devra, dans l’absolu, honorer ses engagements. Faute de quoi, elle risquerait une annulation de la convention qui la lie au Cameroun. Pour rappel, une première convention liant le Cameroun à cette  société américaine avait été annulée pour des raisons de réexamen des dispositions de ladite convention.

En somme, par l’apposition de sa signature, le Président de la République camerounaise a offert une seconde chance à l’entreprise de prouver ses capacités en matière de production d’huile de palme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.