Cameroun : le Maroc intensifie sa coopération

Il s’est tenu du 5 au 7 septembre, à Yaoundé, la deuxième session de la grande commission mixte de coopération entre le Cameroun et le Maroc. Cinq accords de coopération ont été retenus au sortir de la session. Les secteurs les plus concernés par les accords sont l’enseignement, le sport, le développement artisanal, le commerce et les PME. Les partis en présence ont affirmés avoir exploré d’autres domaines potentiellement exploitables pour plus de diversification dans la coopération bipartite entre les deux pays. Le champ envisagé s’articule autour des domaines tel que la technique, l’économie, l’habitat, la pêche et l’agricole. La première session s’est tenue en 2007 à Rabat et touchait particulièrement au transport aérien, à l’énergie et aux mines tout en établissant un cadre pour la protection des investissements mutuels. Selon le ministre des affaires étrangères marocain, monsieur Saad-Dine El Otmani, le royaume chérifien va intensifier ses investissements au Cameroun.

A ce jour, des entreprises marocaines telles que la BMCE Bank, le Groupe Attijariwafa Bank ou l’ONEP ont déjà foulé le sol camerounais. Il convient de signaler que les échanges commerciaux entre le Maroc et le Cameroun ont fortement progressé, l’année dernière par exemple ils ont  été de 48 millions de dollars, enregistrant une croissance de 282% par rapport à l’exercice précédent. S’il est vrai que la coopération marocaine apporte beaucoup dans le secteur des services et des produits finis tels que les papiers, les appareils électriques, les engrais ou les matières plastiques, de son coté le Cameroun est le quatrième fournisseur du royaume parmi les pays de la CEMAC. Il fourni à son marché du bois, du coton, du café, des bananes et ainsi que d’autres produits vivriers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.