Gabon : intensification de la coopération avec le Maroc

Gabon intensification de la coopération avec le MarocAprès le Sénégal et la Côte d’Ivoire, le roi du Maroc, sa majesté Mohamed VI, est en visite au Gabon, pour une séance de travail de 48 heures avec son homologue le président Ali Bongo Ondimba. L’homme fort du royaume chérifien a été reçu avec tous les honneurs dus à son rang par 21 coups de canon tirés en son honneur. Il s’agit de la première visite du Roi marocain depuis l’accession au pouvoir de l’actuel président gabonais et ce voyage insuffle un nouvel élan des relations bilatérales grandissantes entre le Gabon et le Maroc. En effet, sur les 4 dernières années par exemple, les échanges commerciaux entre les deux pays ont connus une croissance de plus de 42%. Sur la même période, les exportations gabonaises vers le Maroc ont affiché une croissance de 45% tandis que les ventes des produits marocains au Gabon sont également en progression avec une croissance de 39%. Le royaume exporte majoritairement des produits finis vers le Gabon. L’on citerait notamment les produits alimentaires, des équipements industriels, des fils et câbles électriques ou encore des chaussures et vêtements. Aussi, le royaume a une assise solide au Gabon dans les secteurs de services tels que les télécoms, le secteur bancaire, le transport maritime et l’import-export.  Par contre, le Gabon exporte vers le Maroc divers produits d’origine animale et végétale. Et, en termes de volume d’échanges, le Gabon est le 10ième client marocain à l’échelle mondiale et 3ième à l’échelle africaine. Selon l’ambassadeur marocain au Gabon, ce pays est actuellement un grand promoteur pour les entreprises marocaines et dispose de nombreuses richesses à offrir sur les plans minier et forestier. Au cours de leur entretien du 26 mars les 2 chefs d’Etat ont échangés sur divers moyens pour renforcer les coopérations économiques professionnelles et culturelles entre leurs pays. Le Gabon a exprimé son intérêt pour le savoir faire technique de l’Etat maghrébin et la journée a été ponctuée par la signature de 6 accords de coopération dans les domaines de la santé, de la protection civile, de la répression de fraude, de la communication, de la technologie et des systèmes d’information. Les deux pays entretiennent des relations diplomatiques depuis l’aube des indépendances africaines.

Après une longue période marqué par les relations personnelles liant les précédents souverain, respectivement père des actuels souverain, les rapports bilatéraux entament peut être un nouveau virage qui au delà des simples rapports d’intérêts pourrait se caractériser par des rapports personnels de la nouvelle génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.