Nigéria : La Banque Mondiale soutient divers projets

La Banque Mondiale souhaite aider le Nigéria à réaliser divers projets de développement.  Raison pour laquelle l’institution financière a accordé au pays ouest-africain des prêts et subventions importants. « La Banque (Mondiale) a un portefeuille varié de plus de 4,5 milliards de dollars (américains) sous forme de prêts et subventions, y compris une large implication dans le secteur de l’énergie qui va permettre aux synergies de se développer ».  Une déclaration de la représente résidente de la Banque Mondiale au Nigéria, Mme Marie – Françoise Marie – Nelly. Grâce à ce budget colossal, le Nigéria pourra améliorer la fourniture en gaz et électricité par exemple. La réalisation de ce projet nécessite 300 millions de dollars américains. La dotation de la Banque Mondiale a été annoncée en pleine inauguration d’un autre projet complémentaire, la gestion des Poly Chloro-Byphéniles (PCB). Cette initiative permettra une meilleure gestion des déchets toxiques dans l’environnement nigérian. Comme ces substances chimiques sont notamment dues à la production énergétique, il y a donc une parfaite accointance que la responsable locale de la Banque Mondiale n’a pas omis de souligner : pour Mme Marie – Nelly, « la gestion correcte des transformateurs et condensateurs particulièrement dans le cadre du déclassement et du remplacement de l’équipement contaminé par les PCB et l’élimination des déchets PCB » pourra enfin être possible.

Dans le cadre de ce dernier projet, le Nigéria a bénéficié de 6,3 millions de dollars américains de financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM). Son gouvernement y ajoutera 12,2 millions de dollars américains pour assurer la poursuite de ce programme sur 4 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.