Togo : Construction d’un nouveau terminal sur le Port de Lomé

Un projet de construction d’un nouveau terminal à conteneurs au sein du Port Autonome de Lomé est en cours. Il associe la société italo-suisse MSC à la China Merchants Holdings International (CMHI). Ces deux partenaires exploitent une concession revenant à l’enseigne Lomé Container Terminal (LCT). Ils entendent y ériger leur terminal. Cette installation va faciliter l’accès aux porte-conteneurs de grande dimension sur le port. Une fois ces conteneurs sur place, ils pourront être aisément expédiés dans les autres Etats ouest-africains. Le projet prévoit d’assurer ce transport au moyen de feeders, qui sont des navires collecteurs de faible capacité. Selon les estimations de la LCT,  sa plateforme, que couvre le quai sur 1050 mètres, pourra contenir jusqu’à 4 navires. Pour le début, son activité se limitera à un minimum de 400 000 équivalents vingt pieds (EVP) par an de volume manutentionné sur deux à trois ans. Mais, 1,5 million d’EVP reste l’objectif à terme. Il faut préciser que la CMHI a mis le paquet pour adhérer à ce projet : le versement de 188 millions de dollars américains lui a permis de détenir 50 % des parts de LCT. Il est donc copropriétaire avec MSC, qui détient le même pourcentage de parts sociales.

Ce dernier associé n’hésitera pas à mettre à contribution son parc de 462 porte-conteneurs pour le développement de la LCT. Cette initiative va sans doute contribuer au rayonnement du Port Autonome de Lomé. Ce genre d’entreprise mérite d’être perpétué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.