Côte d’Ivoire: Des financements de la BID à l’horizon

A l’occasion d’une rencontre au sommet de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), le président ivoirien Alassane Ouattara a fait le déplacement dimanche pour la Mecque en Arabie Saoudite. Périple qui lui a permis de rencontrer le président de la Banque Islamique de Développement (BID), M. Ahmed Mohamed Ali, lequel a confirmé des financements imminents en faveur de la Côte d’Ivoire. M. Ouattara a saisi cette balle au bond : il a présenté quelques projets prioritaires pour le gouvernement ivoirien. Ceux-ci concernent, notamment, le désenclavement du pays, autrement dit, la construction de routes reliant les différentes régions de la Côte d’Ivoire non seulement entre elles mais aussi avec d’autres pays de la sous-région ouest-africaine. Une initiative qui entre parfaitement dans le domaine d’intervention de la BID sur le continent noir. Par ailleurs, le chef de l’institution financière a confirmé que la Côte d’Ivoire bénéficiera d’un soutien de 28 millions de dollars américains. Cet accord de financement sera paraphé à Abidjan en septembre prochain. Cette somme servira au développement de l’ouest du pays : un programme de sortie de crise pourra être développé et un pipeline entre Yamoussoukro et Ferké, installé. En outre, la BID compte s’investir dans le bitumage de l’axe Odienné – Boundiali, situé dans le nord de la Côte d’Ivoire. La BID et l’Etat ivoirien entretiennent depuis fort longtemps de très bonnes relations : pour preuve, Abidjan a été financée à hauteur de 158 millions de dollars américains par la BID au cours de la dernière décennie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.