Mali: Endeavour met la main sur la mine de Tabakoto

Le canadien Endeavour va acheter la mine de Tabakoto, propriété d’Avion Gold, une autre compagnie minière originaire du même pays et exploitant au Mali. Cette nouvelle opération dans le secteur de l’or prouve une fois de plus qu’il n’est pas du tout affecté par la crise politico-militaire. 376 millions de dollars américains. C’est le montant qu’Endeavour va débourser pour ravir le gisement de Tabakoto aux mains de son compatriote Avion Gold. Les deux compagnies sont tombées d’accord pour un prix de 0,87 dollar américain par action. En fait, Endeavour a pris le contrôle de plus d’activités minières d’Avion Gold au Mali. Mais, en réalité, son plus grand intérêt se porte sur Tabakoto, que l’ancien propriétaire détenait 80 %. Car, rien qu’avec cette mine, le canadien peut espérer atteindre une production de 300 000 onces d’or, soit 8,5 tonnes du métal précieux. Ce qui correspondrait au double de ses performances de l’an dernier. Par ailleurs, cette acquisition permet à Endeavour de continuer à tisser sa toile en Afrique de l’Ouest. En effet, la société minière a récemment décroché un permis pour la mine d’Agbaou en Côte d’Ivoire et elle dispose de quelques exploitations au Burkina et au Ghana. Le secteur de l’or au Mali est l’un des plus prépondérants actuellement : en début de semaine, une cérémonie était organisée pour inaugurer la mine d’or de Gounkoto, désormais détenue par le sud-africain Rangold. Le gouvernement malien s’est également engagé dans plusieurs autres opérations aurifères, dont la nature sera certainement révélée dans un avenir proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.