Centrafrique : Des musulmans évacués de Bangui.

musulmansL’ONU a procédé lundi, à l’évacuation de 93 musulmans, de Bangui vers  Bambari, située au  centre du pays et à majorité chrétienne. Selon les déclarations des responsables,  cette mesure a été prise  afin de mettre les personnes évacuées à l’abri des violences et exactions qui secouent la capitale centrafricaine.
Embarqués à bord de deux camions, ils étaient également accompagnés par des véhicules du HCR (Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés),  et de l’OIM  (Organisation internationale pour les migrations), après un parcouru un trajet de 300 km.
« C’est une mesure visant à sauver leur vie, prise en dernier recours, après avoir longtemps réfléchi sur leur cas », a déclaré Tammi Sharpe, adjointe au responsable du HCR en Centrafrique.Ces déplacés vivaient au PK 12, un quartier du nord du Bangui où les exactions sont particulièrement fréquentes.  « Ils étaient constamment attaqués et vivaient dans des conditions très tendues », a ajouté Mme Sharpe.
Le choix de  Bambari comme lieu de refuge pour les déplacés se justifie par son meilleur cadre de vie et de sécurité. « Dans cette ville de 45.000 habitants,  musulmans  et chrétiens  vivent en  harmonie », a affirmé El Hadj Abacar ben Ousmane, préfet de la ville.
Depuis plus d’un an, la Centrafrique traverse une  grave crise marquée par  des conflits intercommunautaires. Les milices anti-balaka, à majorité chrétienne, s’en prennent régulièrement aux musulmans. Elles  comptent ainsi venger les chrétiens  des exactions que leur a infligées l’ex rébellion Séléka (à majorité musulmane),  qui  était au pouvoir entre mars 2013 et janvier 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.