Togo: Le secteur du coton fixe la barre très haute

La Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) prévoit une production cotonnière plus importante en 2013. Cela sera possible du fait de l’augmentation des surfaces à cultiver.
Lors de la campagne 2011-2012, la NSCT s’était fixé comme objectif de produire 80 000 tonnes de coton. Une visée presque atteinte avec finalement 79 700 tonnes de coton. Mais, elle est vraiment en deçà des ambitions actuelles : la NSCT attend plus de 100 000 tonnes de coton au terme de la campagne 2012 – 2013. Comment cette entreprise peut en être si sûre ? Le secret réside dans les superficies à emblaver : entre ces deux campagnes cotonnières, elles vont passer de 98 981 ha à 110 000 ha, soit plus de 10 000 ha de gagner. Selon les estimations des experts de la NSCT, cette augmentation de 10 % pourrait induire un taux supérieur de croissance dans la production. Cela peut s’expliquer par le nouveau dynamisme constaté au sein de cette filière. La mise en place des groupements des producteurs y est pour quelque chose. Et, apparemment, ce bon rythme va s’inscrire dans la durée car la NSCT prévoit d’autres performances dans l’avenir.
En clair, elle table sur une production de 130 000 tonnes de coton dans deux ans et de 150 000 tonnes, dans 5 ans. Qu’à cela ne tienne, l’état actuel du secteur du coton au Togo est déjà à féliciter. Il y a à peine deux ans, en 2010, la production était retombée à 30 000 tonnes. Ce redressement est donc phénoménal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.