Guinée : La Banque Mondiale contre la pauvreté rurale

La Banque Mondiale vient d’avaliser un vaste projet de lutte contre la pauvreté en Guinée. Pour ce faire, le pays bénéficiera d’une somme de 25 millions de dollars américains, laquelle sera versée par le biais de l’Association Internationale de Développement (IDA). En fait, l’institution financière internationale souhaite faire bénéficier à la Guinée d’un « Filet de Protection Sociale ». C’est d’ailleurs l’intitulé de l’initiative, laquelle vise à financer le milieu rural et à y créer de l’emploi. D’une part, la Banque Mondiale va procéder à des transferts en espèce à destination du monde rural. De ce volet, les enfants seront une priorité : il faudra apporter de l’aide alimentaire à ceux d’entre eux qui souffrent de malnutrition et promouvoir la scolarisation des filles. Cet aspect se développera particulièrement à Boké, Kankan et Labé. D’autre part, le reste du budget sera consacré à des microprojets de développement. Parmi ceux-ci, les travaux publics prendront une grande part : des opérations relevant de la responsabilité des municipalités telles que l’hygiène publique, l’entretien des routes, … seront soutenues. En outre, le milieu rural sera doté d’infrastructures communautaires. Celles-ci profiteront à plus de 500 000 personnes.

Mais, en gros, toute l’initiative financée par la Banque Mondiale comptera 200 000 bénéficiaires directs. Ce filet de protection sociale se greffe à beaucoup d’autres projets déjà lancés par la Banque Mondiale en Guinée. Ainsi, par exemple, l’emploi des jeunes était soutenu au travers d’un Programme d’Appui aux Communautés Villageoises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.