Guinée/Gambie : Des financements de l’OPEP

L’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) a consenti à financer la Guinée et la Gambie dans leurs secteurs respectifs de l’eau et de l’énergie. En tout, les deux pays ouest-africains bénéficieront de 19 millions de dollars américains. Afin de développer un projet d’assainissement, Conakry va recevoir une enveloppe de 7 millions de dollars américains. Il s’agit de mettre en place un réseau de distribution d’eau potable. Celui-ci devra relier différents ménages. Toute la population de la capitale guinéenne ne dispose malheureusement pas d’une fourniture régulière en eau. Cela est dû, entre autres, au manque d’énergie. A ce propos, la Société Guinéenne des Eaux (SEG) avait réceptionné le mois dernier 8 générateurs électriques. Ce matériel devait servir à alimenter la distribution de l’eau. Pour revenir au projet financé par l’OPEP, pas moins de 63 000 personnes en bénéficieront. L’eau étant la vie, leurs conditions sociales vont certainement s’améliorer. Quant à la Gambie, l’OPEP s’est focalisée sur la fourniture électrique. Décaissant 12 millions de dollars américains, le collectif des producteurs d’or noir souhaite contribuer à la rénovation de la Centrale Electrique de Kotu.

Cela tombe bien car, il y a à peine 3 mois, la même installation faisait l’objet d’un financement : la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) n’hésitait pas à sortir 9 millions de dollars américains pour son extension. Ces deux initiatives couplées ne pourront que faire la joie des bénéficiaires. D’après les estimations de l’OPEP, 500 000 personnes disposeront régulièrement d’électricité à un prix abordable au terme du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.