Afrique de l’Ouest : Apporter de l’aide humanitaire au Sahel

Selon les estimations des Nations Unies, 18,7 millions de personnes vivant au Sahel doivent bénéficier d’une aide d’urgence. Ce qui correspond à des besoins humanitaires de 1,6 milliard de dollars américains. Des nouveautés et des révisions. Ces quelques mots peuvent bien résumer tout ce qui est appel humanitaire en faveur du Sahel. En effet, l’ONU vient de lancer des appels supplémentaires à l’aide alimentaire en faveur du Burkina – Faso, du Mali et de la Mauritanie. En outre, le même émetteur a également revu à la hausse des appels similaires concernant le Niger et le Tchad. Bref, les situations humanitaires dans ces différents pays sont telles qu’elles nécessitent un surplus de générosité. Pour s’en rendre compte, il suffit d’examiner les chiffres relatifs : la production sahélienne des céréales a reculé de 27 % en l’espace d’un an et, conformément à la loi de l’offre et de la demande, les prix de ces denrées ont grimpé. Cette situation a plongé des peuplades dans l’insécurité alimentaire : au Niger, par exemple, 6,4 millions de personnes sont dans ce cas. Par ailleurs, l’actuel conflit au Mali a également influé sur la situation humanitaire de la région. Pas moins de 205 000 maliens se sont refugiés en dehors des frontières maliennes et plus de 150 000 se sont déplacés à l’intérieur du territoire. Tout cela, dans une entière vulnérabilité et en proie à l’insécurité.

L’aide demandée par les Nations Unies est censée permettre le passage de l’urgence aigue actuellement éprouvée par le Sahel au relèvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.