Sénégal Airlines et RAM se mettent d’accord

Depuis le début de cette année, Sénégal Airlines et Royal Air Maroc (RAM) renégociaient les droits de trafic redevables à Dakar. Ces discussions, plutôt houleuses, se seraient soldées par un accord. Selon certaines indiscrétions, la compagnie aérienne marocaine va commencer à verser 22 dollars américains au Sénégal par passager embarquant à l’aéroport international de Dakar. Ce montant constitue le droit de trafic tant réclamé par la partie sénégalaise. En retour, le Sénégal aurait permis à la RAM d’effectuer, si elle le souhaite, jusqu’à 2 vols par jour en partance de Dakar. D’ordinaire, le transporteur chérifien ne dépasse pas les 300 passagers par vol à partir de la capitale sénégalaise. Néanmoins, c’est toujours un avantage que son administration va étudier. Ces pourparlers auront pris du temps : le Sénégal estimait que l’aéroport Léopold Sédar Senghor n’était pas assez rentable en termes de droits de trafic. Ainsi, l’administration Wade avait décidé de les renégocier à l’occasion du démarrage d’Air Sénégal. En même temps, le nombre et les horaires de vols par compagnie devaient également être revus. La RAM n’a bien entendu pas été le seul transporteur à subir cette nouvelle disposition mais tous ceux qui atterrissent à Dakar.

A présent, l’axe Dakar – Casa pourra connaître un renouveau. Néanmoins, il faut signaler que les discussions n’ont pas encore pris fin. Elles doivent se poursuivre au courant de ce mois. C’est d’ailleurs pourquoi les termes de l’accord liant Sénégal Airlines et la RAM ne sont pas encore officiellement annoncés. Des surprises sont donc toujours possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.