Sénégal : Récupérer les fonds publics placés à l’étranger

La semaine dernière, le gouvernement sénégalais a officiellement sollicité les services de l’initiative pour la Restitution des Avoirs Volés (Stolen Assets Recovery, STAR). Ce, afin de récupérer les biens publics placés dans divers pays à l’étranger, a annoncé, par voie de communiqué, le Ministère de la Justice. La nouvelle administration sénégalaise est confrontée à plusieurs difficultés d’ordre économique.     Ainsi, elle ne serait pas contre le fait de remettre la main sur des biens publics détournés et placés en dehors des limites du Sénégal. C’est pourquoi, le Sénégal vient de faire appel à l’initiative STAR. Selon certaines sources, d’anciens hauts responsables auraient hébergé plus de 800 millions de dollars américains à l’étranger. Cela pourrait être des fonds tout comme des biens immobiliers ou, même, des véhicules. D’ailleurs, depuis que M. Macky Sall est arrivé à la tête du pays, des auditions à l’endroit des anciens dignitaires ont été diligentées. Mais, celles-ci ne se sont pas encore avérées assez révélatrices pour retrouver la trace d’une part considérable des biens publics dissimulés à l’étranger. Le Sénégal compte donc sur l’initiative STAR, laquelle est gérée conjointement par l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime et la Banque Mondiale. C’est d’ailleurs à l’occasion de la récente visite du vice-président de l’institution financière internationale pour la zone Afrique, M. Makhtar Diop, au Sénégal que ce projet a pris un tournant. Selon le numéro 2 de la Banque Mondiale sur le continent, beaucoup de pays ont pu récupérer leurs biens en passant par l’initiative STAR. En Afrique, le cas le plus proche du Sénégal est celui du Nigéria.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.