Sénégal : Soutien de la Banque Mondiale à l’agriculture

feature_ida_replenishmentDans le but de soutenir le secteur agricole du Sénégal, la Banque Mondiale va octroyer à cet Etat, un financement de 86 millions de dollars.

Cette enveloppe entre dans le cadre du « projet de développement durable et inclusif de l’agro-industrie » de la Banque Mondiale et sera principalement consacrée à initier des réformes dans l’agriculture commerciale, à encourager la gestion durable des terres et à impliquer les communautés locales dans les activités des entreprises agro-industrielles. Elle permettra aussi, le développement de projets dans la gestion des terres, de l’eau et des forêts.  En ce qui concerne les bénéficiaires, ce financement aura un impact direct sur plus de 10 000 personnes et, en même temps, 100 entreprises non agricoles. A noter que ces entreprises peuvent rassembler, en leur sein, des ouvriers ou des petits exploitants ou s’organiser en PME. Pour ce qui est des personnes, le bailleur de fonds s’est montré on ne peut plus clair : 65 % des bénéficiaires doivent être des femmes.

Ce soutien de la BM converge avec le Stratégie de croissance accélérée (SCA), développée actuellement par le gouvernement sénégalais. Celle-ci, qui poursuit notamment la diversification des exportations agricoles, la promotion des Investissements directs étrangers (IDE) et l’accroissement des échanges internationaux, va de pair avec l’objectif de l’institution financière internationale, consistant à éradiquer l’extrême pauvreté en stimulant une croissance inclusive.

En chiffres, il s’agit, pour la communauté internationale, de passer de 400 000 à 800 000 hectares de terres irriguées au Sahel en l’espace des 5 années à venir. Cet objectif figure dans le plan d’action de la Banque Mondiale pour cette région de l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.