Côte d’Ivoire: Absorption de Access Bank par Afriland First Group

ca0c696782b8a9d6549762b45eb09de0_LLe groupe bancaire Afriland vient de clore le rachat d’Access Bank Côte d’Ivoire. Ce processus s’est étendu sur plusieurs mois.

Depuis l’année dernière, la branche ivoirienne d’Access Bank avait été mise en vente. Et, en début 2013, un accord de principe avait été obtenu en faveur d’Afriland. Il ne restait plus que l’approbation de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), ce qui a été fait par la suite. Afriland First Group pourra donc faire ses premiers pas au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). A noter que, jusque-là, il n’était présent qu’au Libéria. Ce groupe développe ouvertement une nouvelle politique d’expansion géographique.

Pour rappel, Afriland est actuellement représenté dans une dizaine d’Etats africains, dont la République Démocratique du Congo (RDC), la Guinée Equatoriale et la Zambie. Selon certaines indiscrétions, la benjamine de ses filiales se nommera Afriland First Bank Côte d’Ivoire et il faudra encore patienter quelques mois pour qu’un directeur général lui soit affecté.

Si Afriland continue de tisser sa toile, Access Bank, de son côté, défait la sienne. En effet, le groupe bancaire nigérian mène une politique de désengagement en vue de se cantonner à son marché initial, constitué notamment du Nigéria et du Ghana. Pourtant, Access Bank avait été l’un des pionniers à viser un développement panafricain. Mais, très vite, le groupe a dû abandonner cette ambition. Particulièrement en Côte d’Ivoire, il a connu des pertes de l’ordre de 11,7 millions et 6,6 millions de dollars respectivement en 2010 et 2011. C’était après y avoir racheté, en 2008, Omnifinance. A cette époque, Access Bank visait à lancer dix nouvelles agences chaque année dans ce pays. Des visées restées lettre morte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.