Guinée : Le plan quinquennal de développement

Ambitieux ou, même, très ambitieux. C’est, à juste titre, de cette manière qu’on peut qualifier le plan quinquennal de développement en Guinée présenté lundi à son Conseil National de la Transition. Le Premier Ministre guinéen, M. Mohamed Said Fofana, qui s’est chargé d’exposer cette feuille de route 2011 – 2015, a annoncé une croissance annuelle de 26 %. Mais, comment faire pour parvenir à une telle performance ? La réponse ne tient qu’à un seul mot : investir. Selon les analystes financiers et auteurs du plan quinquennal, l’investissement total devra atteindre 8,6 milliards de dollars américains durant les 5 ans de ce programme. De ce total, les mines se taillent la part du lion avec 2,7 milliards de dollars américains. Ainsi, en investissant, d’année en année, le taux d’investissement va s’améliorer : selon les prévisions, il atteindra 29,1 % en 2015 alors qu’il n’était que de 22,3 % en 2011 et, seulement de 17,1 % en 2010. Bien entendu, il faudra trouver les capitaux qui vont servir à l’investissement. Pour ce faire, le plan quinquennal a une recette toute faite. Il mise sur la consolidation du secteur privé et la reprise de l’investissement public dans les infrastructures de base et le social. Cela aura comme conséquence d’insuffler une nouvelle dynamique à l’économie guinéenne et de réduire la pauvreté. Si ce plan quinquennal devient réellement chose concrète, la Guinée sera transformée. Car, il touche tous les secteurs et dans toutes les régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.