Mali : Améliorer l’exploitation de la mangue

La mangue malienne n’est plus à présenter, tant les succès de ses campagnes se succèdent. Pour continuer dans ce sens, différents acteurs de la filière se sont réunis dans le cadre du Programme de Compétitivité et Diversification Agricole (PDCA), une initiative publique qui accompagne ce secteur, pour élaborer des stratégies commerciales durant cette année. Lors de cette rencontre, à laquelle des délégués de la Direction Nationale de l’Agriculture ont pris part, le « dispositif d’information à vocation de veille commerciale » s’est retrouvé au cœur des débats. Grâce à cet outil, les producteurs, transformateurs et exportateurs de la mangue malienne peuvent éviter bien d’aléas liés à leur secteur. Ce, surtout, en ce qui concerne la qualité de la marchandise, une des principales exigences du marché d’exportation. Ainsi, de ces échanges d’expérience, il est ressorti que le calibre, la couleur et l’emballage des mangues nécessitent des améliorations. Par ailleurs, les participants à l’atelier ont également évoqué la logistique export maritime. Ainsi, ils ont ressassé les problèmes causés par le conflit en Côte d’Ivoire, Abidjan et San Pedro étant les principaux ports de sortie des mangues maliennes. Aussi, faut-il déjà réfléchir à des plans pour faire face à ce genre de situations.

Tous les acteurs espèrent que cette année sera également bonne, surtout avec l’apport du PDCA. En tout cas, 2011 a placé la barre très haut, avec 19630 tonnes de mangues commercialisées sur les marchés internationaux et 7,3 milliards de FCFA (15 millions de dollars américains) engrangés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.