RD Congo : La Grande Bretagne au secours de la police nationale

La coopération bilatérale entre la Grande-Bretagne et la République Démocratique du Congo, va permettre à cette dernière de bénéficier d’une subvention de 5 millions de dollars pour soutenir la réforme de sa police nationale. En effet la Grande Bretagne va décaisser d’ici quatre ans, 5 millions de dollars dans le but de renforcer un programme de la Police nationale congolaise (PNC), a déclaré l’ambassadeur de Grande Bretagne à Kinshasa, Neil Wigan. Au vue de l’immensité du territoire national, les autorités congolaises, dans leur souci d’assurer et de renforcer la sécurité des populations se sont lancées dans une réforme de constitution d’une police de proximité dans trois provinces pilotes où la Grande-Bretagne, à travers son département de coopération internationale (DFID), travaille pour assurer une police républicaine. Au nombre de ces provinces, il y a le Bas-Congo (sud-ouest), le Sud-Kivu (Est) et le Kasaï Occidental (centre-ouest). Cette coopération bilatérale permet en outre au Congo de bénéficier de l’aide du Royaume-Uni qui contribue pour près de 110 millions de dollars chaque année au budget de la Mission des Nations unies pour la stabilité en RDC (MONUSCO).

« L’objectif est non seulement de former toutes les unités de la police mais aussi de les rendre professionnelles, les équiper et améliorer les conditions de travail des policiers congolais » a notamment souligné le général Bisengimana, commissaire général de la PNC. La RDC qui dispose par ailleurs de nombreux autres partenaires dans ce domaine, a pu compter sur chacun d’eux notamment pour la réussite de la sécurisation des dernières élections législatives et présidentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.