Cinéma et formation au Sénégal : 7 jours pour 1 film démarre à Dakar

Du 2 au 6 avril 2012, les six lauréats du concours de scénarios 7 jours pour 1 film au Sénégal se sont réunis au Centre Culturel Douta Seck de Dakar. Sous la supervision du producteur français Pascal Judelewicz et du réalisateur québécois Denis Chouinard, les élèves ont pu perfectionner les projets qu’ils avaient soumis.

Le concours avait été lancé au deuxième semestre 2011 et de nombreux scénarios avaient afflué des quatre coins du pays. Un jury francophone composé de Pascal Judelewicz (Acajou Films), Khalilou Ndiaye (Image et Vie), André Ceuterick (FIFA), Denis Chouinard (réalisateur), Luc Jabon (scénariste) et Mamoune Faye (journaliste) s’était réuni lors de la 29ème édition du Festival International du Film d’Amour de Mons en février dernier afin de délibérer sur le choix des scénarios. Six candidats avaient été sélectionnés pour cet atelier de perfectionnement.

Cette semaine a également offert la possibilité à d’autres postulants du concours d’assister à la formation, d’échanger leurs impressions sur les scénarios des vainqueurs et de bénéficier des conseils des formateurs. Deux après-midi ont aussi été ouverts au grand public, permettant d’échanger autour des thèmes de l’écriture et de la production de films, notamment en Afrique. Ainsi, Aziz Cissé du ministère de la Culture, Baba Diop, critique de cinéma, ou encore Hugues Diaz, Directeur de la Cinématographie ont échangé avec Pascal Judelewicz et Denis Chouinard ainsi qu’avec le public venu nombreux.

A l’issue de la formation, les élèves auront encore un mois pour envoyer leur scénario retravaillé et agrémenté de repérages, casting et storyboard. Le meilleur dossier sera ensuite sélectionné par le jury et le nom du vainqueur sera annoncé lors de la cérémonie d’ouverture du Festival Image et Vie qui se tiendra à Dakar du 10 au 16 juin 2012. Le réalisateur et son équipe disposeront alors de 7 jours pour tourner, monter, mixer et projeter le court métrage lors de la cérémonie de clôture, devant tous les festivaliers et les médias réunis. Deux encadrants expérimentés ainsi qu’un matériel technique professionnel seront à leur disposition. Le film poursuivra ensuite son exploitation dans les festivals et les télévisions du monde entier.

7 jours pour 1 film est une opération de découverte, de formation et de promotion du travail des cinéastes africains. Sa vocation est de se développer dans de nombreux pays. Ainsi, d’autres éditions se profilent déjà comme au Burundi ou au Bénin.

Une première édition a déjà été organisée à Yaoundé, au Cameroun, en 2009, en partenariat avec le Festival Ecrans Noirs, parrainée par l’acteur français Gaspard Ulliel. Le court métrage produit dans le cadre de cette opération, Les oreilles – réalisé par Gilbert Babena, connait un très beau parcours de diffusion et les bénéfices de son exploitation avaient été entièrement reversés au réalisateur et à l’équipe de fabrication du film.

7 jours pour 1 film est organisé avec le concours du Festival Image et Vie (Khalilou Ndiaye), du Festival International du Film d’Amour de Mons (André Ceuterick), de la société de production Acajou Films (Pascal Judelewicz) et le soutien de WBI, l’Institut français et la Sodec

Renseignements et contact :

Anne-Laure Poulet 

Khalilou Ndiaye 

www.7jourspour1film.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.