Sénégal : Légère baisse des prévisions économiques

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu légèrement à la baisse ses prévisions de croissance pour l’économie sénégalaise au cours de cette année 2014. Au lieu de 4,9% comme le FMI l’avait estimé au mois avril dernier, le Sénégal devrait connaître une progression économique de 4,5% durant l’année en cours, a annoncé l’institution internationale, suite à une mission d’évaluation de dix jours conduite à Dakar.

ali-mansour-fmi-senegal
La délégation de cette institution onusienne, dirigée par Ali Mansoor, a mené ses travaux dans la capitale sénégalaise, du 16 au 26 septembre, dans le cadre de la huitième revue au titre de l’Instrument de soutien à la politique économique (ISPE). A la fin de cette mission le FMI a jugé satisfaisants les résultats enregistrés par le Sénégal durant les trois premiers mois de l’année et noté l’accélération de l’activité économique, la stabilisation de l’inflation et la maîtrise de l’exécution budgétaire par les autorités sénégalaises.

Toutefois, « la réévaluation des perspectives économiques du Sénégal s’explique par l’arrivée tardive de la saison des pluies et par le ralentissement imprévu de l’activité dans le secteur du tourisme », précise un communiqué du FMI. Selon Ali Mansoor, l’épidémie d’Ebola qui sévit actuellement dans les pays voisins du Sénégal pourrait aussi avoir un impact négatif sur l’activité touristique dans ce pays, mais ceci dans une moindre mesure, car l’économie sénégalaise est diversifiée.

Le Fonds monétaire a aussi invité Dakar à accélérer les réformes structurelles, notamment celles énoncées dans le Plan Sénégal Emergent (PSE) car, prévient l’institution internationale, ces mesures sont essentielles à l’amélioration du climat des affaires. Le gouvernement sénégalais doit en outre continuer à travailler au renforcement de la bonne gouvernance, au développement des secteurs financier et énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.