Afrique du Sud : Visa d’entrée imposé à tous les Britanniques

Désormais, les diplomates et officiels britanniques devant se rendre en Afrique du Sud devront présenter un visa d’entrée, comme l’a annoncé la semaine dernière, Malusi Gigaba, ministre sud-africain de l’Intérieur. Cette mesure d’entrée est entrée en vigueur depuis le 1er septembre 2014.

Malusi+Gigaba
En fait, depuis 2010, la Grande-Bretagne exige aux diplomates sud-africains voulant se rendre sur son territoire de présenter un visa d’entrée. A son tour, Pretoria a également imposé cette condition dans l’espoir que Londres revoie sa position.A ce propos, M. Gigaba a dit avoir échoué dans sa tentative de convaincre la Grande-Bretagne de lever l’obligation de présentation des visas d’entrée pour les diplomates et officiels sud-africains désireux de se rendre sur son territoire.

C’est suite à ce refus que l’Afrique du Sud a agi par réciprocité. Ainsi, les titulaires de passeports diplomatiques et les officiels britanniques devront-ils dorénavant solliciter un visa d’entrée avant de fouler le sol sud-africain. Plus précisément, ils devront même le demander avant d’entreprendre le voyage vers la RSA.Pour ce faire, les diplomates et officiels britanniques « sont tenus de se présenter à la Haute commission sud-africaine à Londres », a indiqué le ministre de l’Intérieur. « Comme tout le monde, ils doivent se présenter en personne et nous allons les interroger. Nous allons leur accorder un visa si nous le jugeons nécessaire » a-t-il ajouté.

M. Gigaba a estimé que « visiter l’Afrique du Sud n’est pas un droit pour un étranger mais un privilège qui lui est accordé par le gouvernement sud-africain, selon que nous sommes satisfaits du but de sa visite ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.