Libéria : Utilisation de la ligne ferroviaire Yekapa-Buchanan

konneh-liberiaDans l’avenir, certaines compagnies minières actives en Guinée pourraient emprunter la ligne ferroviaire Yekapa – Buchanan, située au Libéria et opérée par ArcelorMittal. C’est ce qu’a laissé entendre le ministre libérien des Finances,  Amara Konneh.
L’axe ferroviaire en question assure la liaison entre les gisements de Yekapa, non loin de la frontière guinéenne, et le port de Buchanan sur l’Atlantique. Si les compagnies minières actives à Simandou et au Mont Nimba sur territoire guinéen peuvent l’emprunter, elles n’auraient plus à surmonter l’enclavement de leur lieu d’exploitation. D’où, bon nombre de ces sociétés ont sollicité le gouvernement libérien à cette fin, lequel, vraisemblablement, est sur le point de céder : « ArcelorMittal va devoir partager la ligne ferroviaire Yekapa-Buchanan au Libéria … avec Sable Mining et d’autres compagnies minières en Guinée qui en requièrent l’accès », a déclaré M. Konneh.
Pour l’heure, seul le sud-africain Sable Mining est quasiment-autorisé à emprunter cet itinéraire .Cette compagnie minière a d’ores et déjà reçu l’aval du gouvernement guinéen en vue d’exporter sa production en traversant le Libéria, pays dont l’Exécutif lui a également donné la même autorisation. Toutefois, Sable Mining ne s’est pas encore mis d’accord avec ArcelorMittal.
D’après l’argentier du gouvernement libérien, cette dernière compagnie « ne voit pas d’inconvénients à l’usage multiple de la ligne car une clause de la convention signée avec le Libéria admet la possibilité de son utilisation par une compagnie tierce ». Il a également évoqué la nécessité d’entamer des travaux visant à augmenter les capacités de transport de ce tronçon ferroviaire. Dans cette perspective, tous les futurs usagers devraient y contribuer.
De son côté, ArcelorMittal s’est limité à se dire prêt à s’entretenir avec d’autres compagnies qui souhaiteraient utiliser le surplus de la ligne ferroviaire à la seule condition de ne pas déranger ses activités. Pour rappel, le sidérurgiste a déboursé 800 millions de dollars pour la réhabilitation de l’axe Yekapa – Buchanan. ArcelorMittal est devenue ainsi la seule compagnie minière à disposer d’une ligne ferroviaire dans cette zone minière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.