Tanzanie : Construction d’une ligne de transmission d’énergie

La Tanzanie achèvera bientôt la construction d’une ligne de transmission d’énergie destinée à relier son réseau électrique à ceux du Kenya et de la Zambie, a annoncé lundi le ministre de l’Energie. Cela s’inscrit dans un projet d’exportation de l’énergie de ce pays à ses voisins.

backbone-interconnector
«  Cette ligne de transmission dénommée « backbone interconnector », sera opérationnelle dès avril 2015 », a indiqué le ministre. Et d’ajouter que « ce projet, d’un coût de 455 millions de dollars, permettra de relier le réseau électrique tanzanien à ceux du Kenya, par le nord, et de la Zambie par le sud-ouest. Cela fera de la Tanzanie un hub régional en matière de transmission d’énergie ».

Les trois pays avaient convenu d’être reliés par cette ligne de transmission, dans un accord signé le 30 septembre dernier à la capitale Dar Es Salaam.

La construction de cette ligne de 667 km a été financée par la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Agence Japonaise de Coopération Internationale, ainsi que le Fonds sud-coréen de coopération pour le développement économique.

Pour rappel, la Tanzanie a découvert récemment d’importants gisements de gaz et de charbon, grâce auxquels elle espère pouvoir doubler sa production d’énergie en 2016. Actuellement, le sous-sol de ce pays contient 46,5 trillions de pieds cube de gaz naturel, ainsi que 5 milliards de tonnes de charbon. Fort de ces atouts, le gouvernement envisage de construire de nouvelles centrales énergétiques, afin de faire face au déficit énergétique.

Les délestages électriques sont courants dans de nombreux pays d’Afrique, ce qui représente un handicap pour le bon fonctionnement des entreprises. Celles-ci sont en effet obligées de recourir à l’utilisation de groupes électrogènes lors des coupures de courant, quitte à voir leur productivité chuter considérablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.