Sénégal/Economie : Un troisième trimestre 2011 peu satisfaisant …

La Direction sénégalaise de la Prévision et des Etudes Economiques (DPEE) vient de publier son rapport sur l’activité économique dans le pays au cours du troisième semestre 2011. Force est de constater que la tendance est à la baisse. C’est le secteur secondaire qui semble être responsable de cette baisse généralisée. En effet, selon le rapport de la DPEE, « durant le troisième trimestre, ses activités ont enregistrés, par rapport au trimestre précédent, une forte baisse de 16,7 % qui a touché les sous-secteurs ». Pourtant, toujours d’après la même structure, le secteur secondaire est pour beaucoup dans la croissance constatée durant les 9 premiers mois de l’année 2011. Cette période a vu l’activité économique interne augmenter de 4,6 % du fait de « la bonne tenue des secteurs secondaires et tertiaires », comme l’affirme, la DPEE. Baisse également notée dans le secteur primaire : celle-ci est symbolisée par la chute de l’activité de l’élevage, liée à l’hivernage. Cette contre-performance s’est empirée du fait de la grève, durant tout le mois de septembre, des chevillards bovins de Kaolack. L’un des sous-secteurs du primaire, celui de la pêche, a également été handicapé par les mêmes aléas climatiques entraînant une raréfaction des ressources halieutiques mais, aussi, par d’autres difficultés dont le coût élevé des intrants et les problèmes dus à l’octroi des licences d’exploitation aux bateaux étrangers. Fort heureusement, le secteur tertiaire sauve l’économie sénégalaise : son activité « s’est renforcée de 3,2 pour cent au 3è trimestre, comparativement au trimestre précédent, à la faveur du dynamisme du commerce, des services financiers et autres services ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.