Côte d’Ivoire : le Support de l’ONUCI aux prochaines législatives

Après sa crise postélectorale, tout geste allant dans le sens de promouvoir la démocratie en Côte d’Ivoire est amplement soutenu par la communauté internationale. Dans ce même ordre d’idée, la semaine dernière, l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a procédé à la remise d’une partie du matériel électoral à la Commission Electorale Indépendante (CEI) en prévision des élections législatives du 11 décembre prochain.       15 000 isoloirs et 5 000 urnes. C’est le lot de matériel électoral que le chef de l’ONUCI, M. Bert Koenders, a confié au président de la CEI, Youssouf Bakayoko. Il a pu être réuni grâce aux financements des partenaires extérieurs de la Côte d’Ivoire. « Nos équipes travaillent activement pour assurer la distribution du matériel partout où besoin est », a déclaré M. Koenders, avant d’ajouter, « cela permettra à la Côte d’Ivoire de se doter d’un nouveau Parlement conforme aux aspirations légitimes de ses dirigeants et de ses populations ». L’ONUCI ne compte pas s’arrêter là. Son chef a annoncé la prochaine arrivée d’un autre lot de matériel dit sensible. Il s’agit de 22 500 kits électoraux et 22 000 litres d’encre indélébile. Une fois, tout le matériel réceptionné et déployé à travers l’intégralité du territoire national, les législatives pourront véritablement se concrétiser. Car, leurs préparatifs se sont déroulés dans un climat tendu avec, notamment, le refus du Front Populaire Ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo de prendre part au processus. Mais, vraisemblablement, cela n’a pas suffi à arrêter la CEI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.