Burkina : l’épouse du général Diendéré visée par un mandat d’arrêt international

epouse-diendereLa justice burkinabé a lancé un mandat d’arrêt international contre Fatoumata Diendéré, l’épouse du général putschiste Gilbert Diendéré, selon une source sécuritaire ce lundi.

Cette source précise également que d’autres mandats d’arrêts pourraient être émis dans les jours à venir contre d’autres personnes présumées auteurs ou complices dans le coup d’état avorté du 17 septembre dernier au Burkina Faso.

Des éléments du régiment de sécurité présidentiel (Rsp), après avoir pris en otage le gouvernement réuni en conseil de ministre, avait annoncé un coup d’état et une nouvelle transition dirigée par le général Gilbert Diendéré.

Mais sous la pression de la population et de la communauté internationale, les auteurs du putsch ont du renoncer à leur projet et ont rendu le pouvoir au gouvernement de transition conduit par Michel Kafondo.

Après le coup d’Etat manqué de son époux, Mme Diendéré se serait réfugiée au Togo.

En plus d’être l’épouse de Gilbert Diendéré, Fatoumata Diendéré est également membre influent du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir).

Elle été député du CDP durant plusieurs années jusqu’à la chute de Blaise Compaoré et a occupé des postes dans les différents Bureaux politiques nationaux (BNP) du parti.

Sa candidature pour les futures élections au Burkina Faso avait été rejetée ainsi que celles de tous les autres proches de l’ex président ayant soutenu son projet de réforme constitutionnelle, à l’origine de sa chute après 27 ans de pouvoir.

Auteur du putsch raté 17 septembre 2015 qui a fait 14 morts et plus de 250 blessés, le général Gilbert Diendéré, après avoir reconnu sa défaite, s’est rendu à la justice.

Il est poursuivi de 11 chefs d’inculpation, dont celui de crime contre l’humanité, et séjourne actuellement à la Maison d’arrêt et de correction de l’armée (MACA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.