Sénégal : Vers la réduction de la durée du mandat présidentiel

sall-duree-mandatUn projet de réforme constitutionnelle prévoyant la réduction immédiate de la durée du mandat présidentiel, dont le nombre est limité à deux mandats consécutifs, comme le souhaite le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a été soumis au Conseil constitutionnel.

Le texte, qui explicite les orientations exposées par le président sénégalais lors de ses vœux du Nouvel An, et diffusé par les médias publics, porte sur quinze réformes. Les règles électorales et l’élargissement des pouvoirs de l’Assemblée nationale et du Conseil constitutionnel figurent également au chapitre de ces réformes.

Macky Sall qui a été porté à la tête du pays à l’issue de la présidentielle de février 2012 pour sept ans et qui s’était engagé à ramener son propre mandat de sept à cinq ans, a exprimé son intention de soumettre cette réforme à un référendum au mois de mai 2016, lequel déterminera si la prochaine élection présidentielle se tiendra en 2017 ou en 2019.

Un bon nombre des articles amendés, dont celui portant sur la durée du mandat présidentiel, selon lequel « cette disposition s’applique au mandat en cours », ne peuvent « faire l’objet de révision », précise le texte. Le président Sall avait expliqué en mars dernier, que l’objectif de cette décision de réduire la durée de son mandat est de « donner un exemple ». « Il faut qu’on comprenne, en Afrique aussi, qu’on est capable de donner la leçon, et que le pouvoir ce n’est pas une fin en soi », avait-il déclaré lors d’une rencontre avec l’Association de la presse étrangère au Sénégal.

Le Conseil constitutionnel sénégalais a été saisi et sa décision, précise une source proche du dossier, ne va pas tarder à tomber, puisqu’il a « en principe un mois » pour donner un avis sur les réformes qui lui ont été soumises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.