Côte d’Ivoire : Près 400 millions de dollars de dettes annulés !

Mardi dernier, le Club de Paris et le gouvernement ivoirien sont parvenus à un accord portant sur l’allègement de la dette publique de la Côte d’Ivoire. Ainsi, entre le 1er juillet 2011 et le 30 Juin 2014, le pays pourrait voir sa dette allégée de 78 %, soit 1822 millions de dollars américains dont 397 millions de dollars américains annulés immédiatement. Cette décision fait suite aux efforts palpables que le gouvernement ivoirien fournit pour la relance de l’économie. Un élan qui l’a mené à entamer très rapidement des négociations avec les créanciers du Club de Paris. Heureusement pour lui, les résultats n’ont pas tardé à suivre. Et, même, avec des bonus. « A titre exceptionnel, au vu de la capacité de paiement limité de la République de Côte d’Ivoire, les créanciers ont également accepté de différer et de rééchelonner sur dix ans le remboursement des échéances dues par la République de Côte d’Ivoire sur sa dette court terme et post date butoir, et sur huit ans, les arriérés sur ces créances. Ils ont également convenu de différer tous les intérêts dus sur les montants traités », tel que le mentionne le communiqué officiel du Ministère ivoirien de l’Economie et des Finances. Il va sans dire que les avantages que le Club de Paris fait bénéficier à la Côte d’Ivoire est assorti d’obligations de sa part. Ainsi, le gouvernement ivoirien s’est engagé à affecter les ressources obtenues aux objectifs établis par la Stratégie de Réduction de la Pauvreté. En plus, il devra rechercher à suivre la même politique avec ces créanciers non-membres du Club de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.