Les problèmes ethniques en Afrique

Les problèmes ethniques se sont amplifiés et sont devenus monnaie courante en Afrique. Le continent constitue une mosaïque ethnoculturelle, même si cette diversité est une richesse, nous savons aussi que dans l’état actuel des choses elle entrave grandement la paix civile nécessaire à la prospérité. Car les peuples n’appartiennent pas à la même aire culturelle et parce que leur religion et leur histoire sont assez différentes. Il faut bien l’admettre, en Afrique comme ailleurs, ce sont la langue et la culture qui fondent les rapports humains. Mais les problèmes ethniques sont devenus politiques de nos jours. Nous pouvons le constater à travers les élections passées en Guinée qui se sont résumés à  » tout sauf un peul au pouvoir ». Les malinkés les soussous et les forestiers (principales ethnies de Guinée) se sont tous rangés derrière Alpha Condé. Le lendemain des résultats, quelques peuls ont perdu d’ailleurs la vie en manifestant. Çà peut être vu dans les deux sens car le candidat Cellou Dalein Diallo aussi (qui est peul) avait mené sa campagne en affirmant que c’était au tour des peuls de gouverner. Il y a aussi toujours à ce sujet les élections de dimanche en Cote d’ivoire. On peut constater que le candidat Ouattara, musulman du Nord n’a gagné qu’au Nord et que Gbagbo candidat chrétien du Sud n’a gagné qu’au sud. Par conséquent, l’Afrique doit lutter contre les divisions ethniques avec l’aide des dirigeants africains pour promouvoir la paix et la stabilité du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.