Mali : Des ressources minières classiques aux carrières…

Tellement qu’elles sont l’objet de toutes les convoitises, les ressources minières classiques finissent facilement par s’épuiser dans bien de pays africains. Cela, le Mali l’a bien compris. Ainsi, ces derniers temps, il tend à valoriser d’autres ressources minières moins en vue, notamment, les carrières desquelles on  extrait des matériaux de construction. Ce chemin de la diversification minière a récemment conduit le ministre malien des mines, M. Amadou Cissé, à visiter la Société de Carrière et de Concassage (SOCARCO – Mali), une unité industrielle située dans la localité de Mountougoula à 40 Km au Sud de Bamako. Cette entreprise, dont les activités ont commencé en 2003, produit, à une cadence de 2000 à 2700 tonnes de minerai au quotidien, divers matériaux de construction : gravillons, moellons, sables concassés, etc. Ainsi, logiquement, des entreprises du secteur du BTP sont ses principales clientes, auxquelles s’ajoutent un bon nombre de particuliers.  En parallèle, la SOCARCO mène des recherches dans son domaine d’exploitation et effectue couramment des études de faisabilité portant sur l’exploitation de certaines mines maliennes. Par ailleurs, la SOCARCO soigne également son image de marque en multipliant des actions de développement en faveur de son environnement social. Ainsi, la commune de Mountougoula qui abrite les installations de la SOCARCO a bénéficié de plusieurs de ses dons dont une ambulance pour son centre médical, un groupe électrogène afin d’y assurer la fourniture électrique domestique ainsi que la réhabilitation de l’axe Dialakorobougou – Mountougoula, menant jusqu’à l’unité industrielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.