Congo-Brazzaville : La « municipalisation accélérée » gagne le Pool

Après plusieurs départements du Congo Brazzaville (Kouilou, Niari, la Likoula, la Cuvette, etc), l’initiative « Municipalisation accélérée », un programme de construction d’infrastructures de base amorcé par le gouvernement en 2003, atteint le Pool. Dans ce cadre, le président congolais, M. Denis Sassou Nguesso, avait fait le déplacement mardi dernier dans ce département du Sud du territoire pour y annoncer un prochain financement à hauteur de 500 milliards de FCFA (plus d’un milliard de dollars américains) à cet effet.

« Ces 500 milliards de FCFA vont servir à la construction des infrastructures de base telles que les routes, les hôpitaux, les écoles et les bâtiments de l’administration détruits par la guerre » déclarait M. Sassou Nguesso en s’adressant aux 18 sages représentant la population du département. Une allusion au conflit armé qu’a connu le Congo Brazzaville entre 1997 et 2002 au moment où l’actuel chef d’Etat congolais et son prédécesseur, Pascal Lisuba, se disputaient la magistrature suprême. Malheureusement, le département du Pool a été le théâtre de divers affrontements violents ayant carrément détruit toutes les infrastructures. Ce n’est donc pas trop tôt si la « Municipalisation Accélérée » se consacre à cette partie du territoire.

Malgré que cette initiative soit positive, les détracteurs du président congolais n’en croient pas un seul mot. Selon eux, ce dernier n’amorce son programme de « municipalisation accélérée » qu’à l’approche de la fête nationale congolaise dans la ville ou le département qui va accueillir sa délégation et, qui plus est, pour ne jamais le terminer une fois les festivités passées. Comme par hasard, la « municipalisation accélérée » est en cours dans le département de la Cuvette-Ouest, lequel va abriter les célébrations de l’indépendance le 15 aout prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.