Publié Le : ven, Oct 1st, 2021

Libye: Le mandat de la Mission politique de l’ONU prorogée jusqu’à fin janvier prochain

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté jeudi à l’unanimité une résolution prolongeant jusqu’au 31 janvier, le mandat de la mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL).

Après une réunion jeudi matin en urgence des cinq membres permanents du Conseil « P5 », (Etats-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni et France), le Conseil a adopté une deuxième prolongation technique de la Manul, jusqu’au 31 janvier 2022.

Les 15 membres du Conseil auraient dû prolonger à la mi-septembre la mission Manul de manière quasi-automatique pour un an, surtout à l’approche d’un scrutin présidentiel libyen prévu le 24 décembre, visant à tourner la page d’une dizaine d’années de guerre, après l’assassinat de Mouammar Kadhafi en 2011.

Mais la Russie, menaçant d’utiliser son veto, avait alors rejeté le texte rédigé par le Royaume-Uni, refusant “le langage sur le retrait des mercenaires et troupes étrangères de la Libye” et sur l’avenir de l’émissaire onusien.

Face au blocage, le Conseil de sécurité avait été contraint d’étendre techniquement de 15 jours le mandat de la Manul, jusqu’au 30 septembre, pour donner plus de temps à Moscou et Londres pour trouver un terrain d’entente et mettre fin à leur bras de fer.

Washington avait appelé récemment à saisir «la meilleure opportunité» pour mettre fin au conflit libyen pour mettre fin au conflit libyen.

La Libye a maintenant «la meilleure opportunité qui se présente depuis une décennie pour mettre fin au conflit, faire avancer l’économie et jeter les bases d’une société démocratique stable», a déclaré Derek Chollet, conseiller du département d’Etat américain, lors d’un point-presse à Tripoli.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>