Sénégal Airlines et Brussels Airlines à nouveau liés

Sénégal Airlines et Brussels Airlines ont fait la paix, après plus de 5 mois de froid. Sur base d’un accord commercial, les deux compagnies de transport aérien vont s’unir sur la ligne Bruxelles-Dakar ainsi que sur la desserte d’autres capitales ouest-africaines. La partie sénégalaise l’a annoncée par voie de communiqué le mercredi 25 Mai.

Pourtant, en janvier dernier, le Sénégal affirmait que la flotte de Brussels Airlines, n’ayant qu’une « autorisation provisoire », délivrée à la suite de la fermeture de l’ancienne Air Sénégal International, n’avait plus droit d’atteindre Banjul, Conakry et Freetown en passant par Dakar. Ce, du fait du démarrage de Sénégal Airlines. Faisant face à des coûts supplémentaires, la Belgique n’a pas du tout apprécié et est allé même jusqu’à rappeler son ambassadeur.

Heureusement, cette tumultueuse page est tournée. Sénégal Airlines et Brussels Airlines vont se partager les tâches : la première compagnie va s’en remettre à la seconde pour relier Dakar à l’Europe. Celle-ci va rendre la pareille au transporteur sénégalais en ce qui concerne les capitales ouest-africaines. Tout cela se passera « sous la forme d’un IATA « interlining » permettant à Sénégal Airlines et à Brussels Airlines de combiner leurs tarifs et ainsi faciliter le voyage des passagers souhaitant combiner les deux compagnies lors de leur voyage, et, ce, sur un même billet ». En outre, cette coopération s’étendra « tant sur l’activité passager que sur l’activité cargo ».

A priori, cet arrangement est favorable pour les deux parties. Néanmoins, sa durée doit faire l’objet d’une attention particulière. Car,  Sénégal Airlines envisage sûrement de mieux garnir sa flotte, limitée, pour l’instant, à deux Airbus. Ce qui lui permettrait de desservir l’Europe. Et, à ce moment-là, si l’accord était de durée indéterminée, la hache de guerre risque d’être déterrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.