Zimbabwe : Investissement de Ruschrome dans une mine de platine

La coentreprise russo-zimbabwéenne Ruschrome Mining envisage d’investir bientôt 1,6 milliard de dollars pour la construction d’une mine de platine au Zimbabwe, a annoncé mardi le quotidien zimbabwéen The Herald.

Ruschrome-platinum
Selon le ministre zimbabwéen des Mines, Walter Chidhakwa, cité par The Herald, « un accord sera signé en septembre entre les parties prenantes au projet, et les opérations minières pourraient commencer dès l’année prochaine ».

La première phase de ce projet consistera notamment en la construction d’un concentrateur, pour un coût de 500 millions de dollars, tandis que la phase finale sera réservée à l’édification d’une raffinerie de platine.

Ruschrome Mining est détenue conjointement par le gouvernement zimbabwéen et un consortium des entreprises russes Vi Holdings, Rostec, et Vnesheconombank.

La mine sera située à Darwendale, à 70 km à l’ouest de Harare, dans l’une des plus grandes zones minières du Zimbabwe. En juin dernier, des travaux préliminaires d’exploration menés par Rushcrome, ont permis d’y découvrir plusieurs milliers de tonnes de platine. Selon The Herald, des travaux de construction de routes et d’immeubles de bureaux y sont également en cours.

 Le Zimbabwe abrite la deuxième plus grande réserve de platine du monde. L’ensemble des gisements s’étend sur 550 km dans une zone géographique traversant le pays du sud au nord, et appelée ‘The Great Dyke’ (« La grande digue »)

Les compagnies minières sud-africaines Anglo Platinium et Impala Platinium, deux des plus gros producteurs mondiaux de platine, opèrent dans le pays.

L’investissement de Ruschrome, s’il se concrétise, sera d’un grand apport à l’économie du Zimbabwe qui peine à attirer des investisseurs étrangers, depuis que le gouvernement a instauré une politique obligeant les entreprises étrangères à verser la moitié de leurs parts à des investisseurs locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.