Côte d’Ivoire : l’Etat réserve 1/3 des marchés publics aux PME

ciivvLe gouvernement ivoirien a annoncé, ce mercredi, le relèvement du niveau de passation des marchés publics, qui passe désormais de 30 à 100 millions de FCFA pour les structures étatiques.

A l’issue d’un Conseil de ministres présidé mercredi, par le président Alassane Ouattara, le porte-parole du gouvernement, le ministre Bruno Nabagné Koné a indiqué que certaines dispositions du code des marchés publics ont été modifiées dans un projet de décret adopté par le Conseil.

Le gouvernement a dévoilé à ce titre, des mesures inédites au profit des PME ivoiriennes. Une mesure introduite par Abdourahmane Cissé, le ministre chargé du Budget, fixe à 30 % la part des marchés publics de moins de 100 millions de F CFA (150 000 euros) qui doivent obligatoirement être attribuées à des PME locales.

« Le niveau de passation des marchés publics passe de 30 à 100 millions de FCFA pour les structures de l’Etat hormis les collectivités », a déclaré Bruno Nabagné Koné, qui estime que cette nouvelle mesure devrait donner plus de capacité aux PME pour être compétitives.

La décision vise donc à améliorer les conditions d’accès des Petites et moyennes entreprises (PME) aux marchés publics, a-t-il expliqué, ajoutant qu’« il s’agit de faire en sorte que 30% des marchés publics soient réservés aux PME ».

En outre, le gouvernement a décidé de ramener le taux de « cautionnement » que doivent apporter les entreprises en garantie de la bonne exécution des marchés attribués à 1,5 % du coût du projet contre 3 % jusqu’à présent. Les autorités ivoiriennes promettent également de faciliter l’accès aux crédits bancaires pour les PME nationales.

« Ce sont des mesures qui vont donner plus de capacité aux PME » s’est félicité M. Koné, qui soulignera par ailleurs que « l’objectif est de construire des champions nationaux, des PME compétitives ».

En Côte d’Ivoire, 90% des entreprises sont des PME, lesquelles produisent 20% de la richesse nationale. Selon la loi ivoirienne, une PME est une entreprise qui réalise un chiffre d’affaire annuel de moins d’un milliard de FCFA et emploie en permanence près de 200 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.