Naufrage au Nigeria: Une quarantaine de corps repêchés, plus de cent passagers encore introuvables

Les sauveteurs nigérians ont sorti jeudi une quarantaine de corps du fleuve Niger, dans le nord-ouest du Nigeria, où un bateau a chaviré la veille, avec à son bord plus de 180 passagers.

Les survivants et les autorités locales affirment que seuls 20 passagers ont été retrouvés vivants mercredi lors des opérations de sauvetage, le nombre de morts pourrait donc s’élever à 160.

«Neuf corps de plus ont été repêchés, portant à 45 le nombre de corps retrouvés. Les recherches continuent», a déclaré à la presse Abubakar Shehu, un responsable local qui supervise les opérations depuis la rive du fleuve.

«La capacité du bateau était bien inférieure aux 180 passagers qu’il transportait», a déclaré la veille le responsable local des Voies fluviales, Yusuf Birma.

Ce bateau en bois et en mauvais état transportait plus du double de passagers autorisés, selon les autorités. Il s’est cassé en deux une heure après son départ d’une ville de l’Etat du Niger (Centre) à destination de Wara, dans l’Etat de Kebbi (Nord-Ouest). Le navire transportait aussi une cargaison de sacs de sable extraits d’une mine d’or voisine, avait affirmé le responsable administratif du département de Ngaski, Abdullahi Buhari Wara.

Mercredi soir, le président Muhammadu Buhari, qualifiant cet accident d’«épouvantable», a présenté ses condoléances aux familles. Début mai, un bateau surchargé avait chaviré dans l’Etat du Niger, faisant 30 noyés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.