Publié Le : mer, Avr 21st, 2021

La police nigériane annonce avoir tué 30 «bandits» dans le nord-ouest du pays

La police nigériane a affirmé avoir tué 30 hommes armés appartenant à des bandes criminelles, appelés «bandits», qui ont attaqué mardi matin les quatre villages de Gobirawa, Gora, Rini et Madoti Dankule situés dans l’Etat Zamfara situés dans le nord-ouest du Nigeria.

Au moins 10 villageois sont morts au cours de ces différentes attaques, précise le porte-parole de la police de Zamfara, Mohammed Shehu, dans un communiqué.

La police qui s’est déployée pour combattre ces groupes armés «ont neutralisé trente bandits, les autres ont fui dans la forêt», ajoute le communiqué.

Depuis une dizaine d’années, des groupes criminels, appelés «bandits» par les autorités, terrorisent les populations du nord-ouest et du centre du Nigeria.

Ils attaquent des villages, volent du bétail et enlèvent sur les routes des personnalités locales ou des voyageurs contre rançon. Ils opèrent à partir de camps situés dans la forêt de Rugu qui s’étend sur les Etats de Zamfara, Katsina, Kaduna et du Niger.

En 2020, des groupes criminels ont tué plus de 937 personnes, kidnappé 1.972 personnes et volé près de 7.195 têtes de bétail dans le seul Etat de Kaduna, selon les autorités locales.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>