Sénégal : Lancement du PADEC à Kolda

Le gouvernement sénégalais, représenté par M. Saliou Rama Ka, Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature, a lancé le Programme d’Appui au Développement Economique de la Casamance (PADEC) mercredi dernier dans la ville de Kolda. Financé à hauteur de 9 milliards de FCFA (20 millions de dollars américains) par le Sénégal en partenariat avec le Canada, ce programme a pour objectif de réduire de moitié (50%) l’incidence de la pauvreté au sein des ménages cibles et ce, d’ici 2015.  Toutes les actions concrètes qui entreront dans le cadre du PADEC seront effectuées en Casamance. Elles porteront sur le domaine agricole : des produits comme le miel, l’anacarde, la banane ou encore la mangue seront valorisés et leurs filières, soutenues. Ce soutien concernera autant les petits que les grands producteurs, dont le nombre total tourne autour de 10.000. Le PADEC a opté de se positionner sur ces différentes filières car, de par leur développement local, elles présagent une potentielle valeur ajoutée importante. C’est d’ailleurs pourquoi le Canada n’a pas hésité à injecté 7,9 millions de dollars canadiens (3,8 milliards de FCFA – 8,2 millions de dollars américains) dans ce projet, lesquels seront complétés par le gouvernement sénégalais (5,2 milliards de FCFA – 11,8 millions de dollars américains). Du fait de la rébellion qui y sévit, la Casamance a toujours été un point chaud au Sénégal. Le PADEC apparaît donc comme une bouée de sauvetage pour les populations de ce territoire, lesquelles vivent, des fois, dans un extrême dénuement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.