Cameroun : Projets immobiliers et infrastructures sociales

omer-faruk-doganDes fonds turc et suisse sont disponibles pour réaliser au Cameroun, des projets immobiliers et des infrastructures sociales.
D’un côté, l’ambassadeur de Turquie au Cameroun a révélé, lors d’un entretien avec le ministre camerounais du Développement urbain et de l’Habitat, qu’une enveloppe de trois cents soixante millions de dollars est prévue par des investisseurs turcs pour le bâtiment dans ce pays.
De l’autre côté, Vital Capital Fund, a informé le public de la conclusion d’un accord sur un fonds d’investissement suisse avec la Deutsche Bank, en vue de financer la construction de quarante mille logements sociaux sur le territoire camerounais. Cette annonce est intervenue suite à l’entrevue des représentants du fonds, le mercredi 5 mars 2014, avec le ministre camerounais du Développement urbain et de l’Habitat.
Ces financements peuvent être perçus comme une réponse à l’appel à manifestation d’intérêt lancé, lundi dernier par le gouvernement camerounais.
Dans le cadre du programme d’investissement du gouvernement, le ministre camerounais de l’Economie a rendu publique une liste de dix-sept projets à réaliser pour le compte de l’exercice 2014.
Dans cet ordre d’idées, le diplomate turc a émis le souhait que l’année en cours soit celle de la réalisation des projets immobiliers déjà arrêtés dans le cadre de la coopération turco-camerounaise. Se saisissant de ces propos, les autorités du Cameroun prévoient d’ouvrir dans les jours à venir une ambassade à Ankara, capitale de la Turquie.
Le secteur de l’immobilier s’apprête à connaître un boum pour le grand bien des populations camerounaises dont la condition sociale est souvent précaire et peu favorable au développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.