Nigéria : Glencore intéressé par les actifs pétroliers de Shell

GLENCOREGlencore, l’entreprise suisse spécialisée dans l’extraction minière et la vente des matières premières, a manifesté un intérêt en vue de l’acquisition des actifs pétroliers en vente par Shell au Nigéria.
N’étant plus un secret pour personne, Glencore a avoué son  intérêt pour l’achat des actifs pétroliers que la multinationale pétrolière Shell est en train de vendre au Nigéria. D’après des informations recueillies par l’agence de presse Reuters, l’entreprise suisse ainsi que Mercuria, une autre entreprise active dans le négoce des matières premières, figurent parmi les consortiums présélectionnés en vue de cette opération. Comme leurs concurrents, les deux partenaires sont actuellement appelés à formuler leur offre finale.
A noter que la valeur de ces actifs tourne autour de 3 milliards de dollars. Autre précision, ces actifs appartiennent non seulement à Shell mais également à Total et Eni. Pour ce qui est de la première compagnie, elle souhaite céder 30 % de ses parts dans 4 blocs pétroliers et, par la même occasion, le pipeline Nembe Creek (97 km). Celui-ci est régulièrement la cible des voleurs de pétrole.
Quant au français Total, il n’entend vendre que 10 % de sa participation. Et l’italien Eni, encore moins, soit 5 %. Les 55 % restants sont détenus par la Nigerian National Petroleum Corporation.
Apparemment, il n’y a qu’un argument qui puisse refreiner les ambitions de Glencore, à savoir ces critères de rendement. A en croire son directeur général, Ivan Glasenberg, il faut qu’ils soient satisfaits avant toute décision d’achat, bien que l’entreprise s’intéresse automatique à tous les actifs en vente sur le marché. Récemment, Glencore en partenariat avec Macquarie Group a échoué dans sa tentative d’acquisition des actifs australiens de Shell. Contre une enveloppe de 2,4 milliards de dollars, ceux-ci ont été finalement cédés le mois dernier à Vitol et Abu Dhabi Investment Council.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.