Publié Le : lun, Fév 22nd, 2021

Niger-Présidentielle : Sept agents électoraux tués par une mine

Le second tour de la présidentielle au Niger, un pays en proie aux violences jihadistes, a été endeuillé dimanche par la mort de sept agents électoraux dont le véhicule a sauté sur une mine.

Dans la matinée, sept membres locaux de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) ont été tués dans l’explosion de leur véhicule à son passage sur une mine dans la région de Tillabéri (ouest) proche du Mali, a annoncé le gouverneur de cette région, Tidjani Ibrahim Katiella.

«Il s’agit de présidents de bureaux de vote et de leurs secrétaires», recrutés par la Céni, a-t-il dit, précisant que l’explosion a également fait «trois blessés».

Le drame est survenu à Waraou, une localité située sur la commune de Dargol dans la région de Tillabéri, à une centaine de km de Niamey, zone dite « des trois frontières » entre Niger, Mali et Burkina Faso, à l’ouest,où sévissent des groupes jihadistes affiliés à l’organisation Etat islamique, mais aussi à l’est frappé par des attaques des jihadistes nigérians de Boko Haram.

Quelque 7,4 millions de Nigériens sont appelés à se prononcer au second tour entre le favori Mohamed Bazoum, fidèle du président sortant Mahamadou Issoufou, et l’opposant Mahamane Ousmane, ancien président.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>