Mali: Le chef de la junte se rend au chevet de l’ex-président Keita hospitalisé dans une clinique

Le chef de la junte au pouvoir au Mali, le colonel Assimi Goïta, s’est rendu jeudi, une visite au président renversé Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) actuellement hospitalisé après avoir été victime, selon ses médecins, d’un court accident vasculaire cérébral (AVC).

«Une délégation des militaires au pouvoir, conduite par son chef, le colonel Assimi Goïta, a rendu visite à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta dans la clinique», a révélé un médecin sous couvert de l’anonymat.

Des proches de l’ancien chef de l’Etat ont confirmé la visite. Il a été victime d’un accident ischémique transitoire, c’est-à-dire un AVC qui ne dure généralement que quelques minutes mais qui constitue un signal d’alerte au risque de survenue ultérieure d’un infarctus.

Le président IBK, 75 ans, a été renversé par un groupe d’officiers le 18 août après sept années à la tête de ce pays en guerre contre les jihadistes et après des mois de contestation. Il a annoncé sa démission à la télévision le soir du putsch militaire.

Après avoir été retenu au camp militaire de Kati, à 15 kilomètres de la capitale, puis dans un lieu non divulgué, il a pu regagner son domicile à Bamako le 27 août, selon la junte.

La junte a nommé un nouveau chef d’état-major et procédé à plusieurs nouvelles nominations à différents postes clé de l’armée et de la sécurité deux semaines après le putsch, selon des décrets rendus publics mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.