RDC : L’opposition congolaise reporte son meeting au 19 novembre

oppo-rdcL’opposition congolaise membre du rassemblement, plate-forme réunissant le plus grand nombre des forces vives en République Démocratique du Congo (RDC) a décidé de reporter son meeting interdit par les autorités de Kinshasa au 19 novembre.

Le communiqué signé de Etienne Tshisekedi, leader du Rassemblement, condamne la provocation du pouvoir qui a déployé les forces de l’ordre à l’endroit prévu pour le meeting (qui devait se tenir samedi dernier) et dans d’autres endroits stratégiques et places publiques de la capitale congolaise, Kinshasa.

L’opposition maintient « toutes les autres actions pacifiques programmées depuis le 19 septembre 2016, date du début du préavis donné à Monsieur Kabila jusqu’à la remise du carton rouge le 19 décembre 2016 à 23H5 ».

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende a rappelé, dans un communiqué, que la liberté de manifestation publique, garantie par la Constitution, est soumise au respect de la loi qui en détermine les conditions.

Kabila, au pouvoir depuis 2001 n’est pas autorisé se les termes de la Constitution, à se représenter pour un troisième mandat.

Mais les élections présidentielles n’ayant pas pu être organisées, le pouvoir s’est entendu avec une frange de l’opposition pour mettre en place une transition et organiser ces élections en avril 2018.

Mais la plus grande partie de l’opposition et l’Eglise catholique rejettent cet accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.