Mali: l’ONU prolonge d’un an le mandat de la Minusma

minusLe mandat de la Mission de Nations unies au Mali (Minusma) a été  prolongé jusqu’au 30 juin 2017, selon la résolution 2295 que le Conseil de sécurité des Nations unies a votée ce mercredi.

Conformément à cette nouvelle résolution, la Minusma voit également son effectif augmenter jusqu’à hauteur de 13.289 hommes pour le personnel militaire et de 1.920 hommes pour le personnel de la police.

Le Conseil de sécurité « décide que la priorité stratégique de la Minusma est de soutenir la mise en œuvre par le gouvernement, la plateforme et la coordination des groupes armés, ainsi que par d’autres parties maliennes, de l’accord de paix et de la réconciliation au Mali, en particulier ses dispositions relatives à la restauration graduelle et l’extension de l’autorité de l’Etat», indique la résolution.

Le Conseil de sécurité autorise par la même occasion à la Minusma à utiliser tous les moyens nécessaires pour accomplir son mandat, dans ses capacités et dans ses zones de déploiement.

La Minusma est invité par le Conseil à devenir plus proactive et à prendre une posture plus robuste en vue de mener à bien son mandat.

Jeudi dernier, le chef du gouvernement malien, Modibo Keïta, s’est rendu au siège des Nations Unies à New York, où il a demandé au Conseil de sécurité de l’ONU de renforcer la capacité opérationnelle de la Minusma pour lui permettre de faire face à l’avancée du terrorisme au Mali.

Dans une interview accordé à VOA afrique au lendemain de cette visite,  Modibo Keïta a dit avoir fait trois recommandations au conseil de sécurité de l’ONU : renforcer la capacité opérationnelle de la Minusma en lui donnant des moyens adéquats, des moyens appropriés, permettant de faire face à l’avancée du terrorisme ; ensuite, assurer la formation des forces maliennes ; et enfin la mis en place d’une force d’intervention régionale face au caractère complexe du terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.