L’insécurité alimentaire au Soudan du Sud à un niveau sans précédent

insecurite-alimentPrès de 4,8 millions de personnes au Soudan du Sud, soit plus du tiers de la population de ce jeune pays, seront confrontées à de graves pénuries alimentaires au cours des prochains mois, alors que le risque de catastrophe alimentaire continue de planer sur certaines parties du pays, rapportent plusieurs agences onusiennes.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM) préviennent que l’insécurité alimentaire atteindra cette année un niveau sans précédent lorsque les familles auront épuisé leurs réserves de nourriture, dans un contexte alimentaire difficile marqué par une période de soudure anormalement longue et dure, alors que les nouvelles récoltes ne sont pas attendues avant le mois d’août.

Selon la dernière mise à jour du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC), diffusée conjointement par le gouvernement, les trois agences de l’ONU et d’autres partenaires humanitaires, le nombre de personnes ayant besoin d’une aide alimentaire d’urgence et de soutien à l’agriculture et à la nutrition devrait  atteindre 4,8 millions en juillet, contre 4,3 millions en avril dernier.

Il s’agit là du plus haut niveau d’insécurité alimentaire jamais enregistré au Soudan du Sud depuis le début des hostilités il y a deux ans et demi. Les nouvelles estimations ne prennent pas en compte les 350.000 habitants des zones de protection des populations civiles des Nations Unies ou d’autres camps de personnes déplacées, qui dépendent actuellement entièrement de l’aide humanitaire.

« Nous sommes très inquiets de constater que l’insécurité alimentaire se propage au-delà des zones de conflit, la flambée des prix, les routes impraticables et le dysfonctionnement des marchés empêchant de nombreuses familles, même celles des villes, d’accéder à la nourriture » a dit Serge Tissot, le représentant de la FAO au Soudan du Sud.

En 2016, la FAO prévoit de soutenir les moyens d’existence d’urgence de 3,1 millions de personnes au Soudan du Sud. Actuellement, l’Organisation distribue plus d’un demi-million de kits d’intrants pour la production agricole et piscicole, tout en soutenant la production animale dans le cadre d’une campagne de vaccination qui englobe quelque 11 millions de têtes de bétail.

Face à la hausse spectaculaire du taux de malnutrition dans le pays, l’UNICEF a déjà pris en charge, au cours des quatre premiers mois de l’année, 166.000 enfants, soit 45% de sa charge de travail prévue pour 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.