Bousculade de Mina: Incertitude sur le nombre exact des victimes africaines

victimes-africains-pelerinageLes autorités saoudiennes n’avaient toujours pas fourni dimanche, le décompte par nationalités des victimes de la bousculade de Mina près de La Mecque qui a fait jeudi dernier, selon un dernier bilan, 769 morts et 934 blessés.

Les autorités saoudiennes n’ont pas encoure rendu public le bilan définitif par nationalités des victimes de cet incident. En attendant, plusieurs pays africains ont donné des décomptes provisoires de leurs victimes de la bousculade de La Mecque.

Le Niger déplore 22 morts, le Cameroun parle d’une vingtaine de tués, la Côte d’Ivoire de 14 morts et 77 disparus, le Tchad annonce onze morts. Mais quatre jours après la catastrophe, recenser les victimes s’avère toujours compliqué pour les pays touchés, notamment en Afrique. Et l’identification des victimes pourrait encore prendre du temps.

Officiellement environ 9.000 pèlerins maliens sont allés à La Mecque cette année. Parmi eux, certains sont décédés et d’autres portés disparus à la suite de la bousculade. Dans un communiqué officiel, le gouvernement a confirmé l’existence de victimes et de blessés, sans en donner le chiffre exact.

Au Cameroun, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a lu un communiqué sur les ondes de la radio publique, annonçant que 21 morts et des dizaines de blessés parmi les pèlerins camerounais ont été formellement identifiés. La même source précise que 77 Camerounais qui étaient portés disparus ont été retrouvés et que des dizaines d’autres manquent toujours à l’appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.