La Banque Centrale du Ghana compte restaurer la stabilité macroéconomique

ghana-bankLa Banque centrale du Ghana a déclaré par la voix de son nouveau gouverneur, qu’elle se  concentrera sur l’objectif de restaurer la stabilité macroéconomique et d’assurer la croissance du secteur réel.

Le nouveau gouverneur, Abdel-Nashiru Issahaku a révélé les nouvelles orientations de la banque centrale, lors d’un Salon sur le financement des petites et moyennes entreprises (PME) au Ghana, qui s’est tenu mardi et mercredi dernier à Accra, la capitale du pays.

« Alors que le travail pour restaurer la stabilité macroéconomique se poursuit par le biais de consolidation budgétaire, les taux sur les emprunts publics continueront de baisser et cela contribuera à réduire les taux d’intérêts élevés des banques sur les prêts », a déclaré Issahaku, nommé lundi gouverneur par le président John Dramani Mahama.

Ce salon est organisé par le gouvernement ghanéen pour trouver des solutions aux coûts de financement élevés auxquels sont confrontés de nombreuses petites entreprises dans un pays, où les taux d’intérêts frôles les 30%.

Issahaku a souligné que les « facteurs essentiels » qui empêchent le financement des PME au Ghana sont à rechercher dans la situation macroéconomique, avec la hausse de l’inflation et la dépréciation du Cedi, la monnaie locale, ainsi que les taux élevés de prêts non performants et les risques liés au financement des PME.

La banque centrale continuera selon lui de mettre en œuvre des mesures appropriées pour promouvoir une «saine concurrence» dans le secteur bancaire.

Le président de la Commission nationale de planification du développement, Kwesi Botchwey, qui s’est exprimé à ce Salon au nom du président Mahama, a appelé les PME à envisager l’introduction en bourse pour accéder à des crédits à long terme pour agrandir leur entreprise.

Pour Botchwey, le pays devrait faire du financement des PME une priorité car elles sont les colonnes qui soutiennent l’économie, générant création d’emploi et réduction de la pauvreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.