Le Ghana, producteur de pétrole grâce au champ Jubilee

Ghana-jubileechampsA l’occasion du quatrième sommet d’exposition du pétrole et du gaz, le patron de l’entreprise publique Ghana National Petroleum Corporation (GNPC) a profité pour faire le point sur le projet d’exploitation du champ pétrolier TweneboaEnyenraNtomme (TEN).

Depuis fin 2010, le Ghana figure parmi les pays producteurs de pétrole, grâce à l’exploitation du vaste champ pétrolifère du Jubilee. Mis à part son fer de lance dans le secteur de l’or noir, Accra dispose également d’autres atouts, à l’instar du TEN. Ainsi, d’après Nana BoakyeAsafu – Adjaye, le président directeur général de la GNPC, ce dernier champ doit entrer en développement d’ici la fin de cette année. Quant à l’extraction proprement dite du pétrole, elle devrait démarrer à l’horizon 2016.

Suivant les estimations de la GNPC, le TEN, qui se situe dans le bassin de Tano – Cape Three points, est capable de produire jusqu’à 76 000 barils de pétrole au quotidien. En dehors de l’or noir, il peut atteindre 50 millions de pieds cubes comme pic de production gazière. A côté du projet TEN, la GNPC étudie la possibilité de développer d’autres champs situés à proximité. C’est le cas, par exemple, de Sankofa et de GyeNyame. A propos de l’exploitation de ces deux champs, un partenariat avec l’italien ENI pourrait se concrétiser entre 2016 et 2017.

Contrairement aux inquiétudes qu’elle a suscitées au début de son exploitation, la manne pétrolière donne des ambitions au Ghana. A titre d’illustration, aujourd’hui, ce pays veut se doter d’un centre de développement d’entreprises en vue d’amener les entreprises de la place à une implication plus importante dans le secteur pétrolier et gazier. Une initiative qui contribuerait à augmenter la croissance économique et à pourvoir des postes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.